Savon de Marseille, quelle est sa composition ?

LE SAVON DE MARSEILLE : UN PROCESSUS DE FABRICATION ANCESTRAL à L'HUILE D'OLIVE

  • Les premières manufactures de savon de Marseille apparaissent au XIIème siècle, les ingrédients utilisés sont l’huile d’olive de Provence (toute proche) et la soude (cendre de plantes salines comme la salicorne).
  • En 1688, Louis XIV réglemente la réalisation du savon de Marseille : « On ne pourra se servir dans la fabrique de savon de Marseille, avec la barrille, soude ou cendre, d'aucune graisse, beurre ni autres matières ; mais seulement l'huile d'olive pure, et sans mélange de graisse, sous peine de confiscation des marchandises » art III de l’édit.
  • En 1820, de nouvelles matières sont importées comme les huiles de palme, d’arachide, de coco ou de sésame et rentrent donc dans la composition du savon de Marseille.
  • Au début du XXe siècle, la formule du savon de Marseille extra pure est fixée à 72 % d’acide gras.

 Le terme « savon de Marseille » n’est pas une AOC, il correspond seulement à un procédé de fabrication qui est approuvé depuis mars 2003 par la DGCCRF.
 Il n’est pas non plus une IGP et peut donc être fabriqué n’importe où. 

Ce code est très large et permet à une grande quantité de savons d'origines diverses de bénéficier de l'appellation Savon de Marseille.

PROCÉDÉ DE FABRICATION DU SAVON DE MARSEILLE :

  • Empattage/cuisson : Mélange des matières grasses et de la soude dans une cuve (le chaudron) à une température d’environ 100 ° C. La température élevée sert à accélérer la réaction de saponification. Cuisson durant une dizaine d’heure
  • Le relargage/liquidation : Après cuisson la pâte est lavée à l’eau salée pour enlever l’excès de soude, les impuretés de l’huile et la glycérine.
  • Le coulage/séchage : Mise en moule et séchage durant 4-6 semaines
  • Le coupage/estampillage : Démoulage, découpe et estampillage

LE SAVON DE MARSEILLE FRANÇAIS AUJOURD’HUI :

N’étant pas une IGP, le savon de Marseille peut être fabriqué n’importe où.

Autorisant maximum 6 ingrédients naturels, il n’est plus fabriqué exclusivement à l’huile d’olive.

Il existe deux types de savons de Marseille celui pour la peau de couleur verte, le plus souvent composé d’huile d’olive et de coco et celui pour le ménage de couleur blanche, composé d’huile de palme qui tend à être remplacé par l’huile de tournesol.

Les savonniers de savon de Marseille se battent pour une IGP, mais tous les savonniers de savon de Marseille de France ne se trouvent pas à Marseille…Ils ont donc du mal à s’entendre sur ce sujet…

Mais sont conscients pourtant que le savon de Marseille Français doit se protéger de la concurrence étrangère, qui vient essentiellement d’Asie du sud-est et de Turquie

Plus d'infos sur le sujet : 

https://www.village-justice.com/articles/pourquoi-savon-marseille-est-pas-que-marseillais,26714.html

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/qui-va-gagner-la-guerre-du-veritable-savon-de-marseille-956314.html

https://www.savon-de-marseille-traditionnel.fr/

http://www.savondemarseille-afsm.fr/

Leave a Comment

Your email address will not be published.


This is block html

REJOIGNEZ NOUS SUR LES

RÉSEAUX SOCIAUX 

                                                          

  • Siège Social : 1134 chemin de Mastaize 26160 LA TOUCHE
  • 06.74.35.28.34
  • contact@savonnerie-toscadine.fr
  • Atelier : 125 rue Aristide Briand 26160 LA BEGUDE DE MAZENC

 Pour consulter nos conditions générales de vente : CGV

 Lire nos Mentions Légales

Connaître notre Politique de confidentialité  

Tous droits réservés. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/ J'accepte